Accueil > Logiciels EHPAD > Vie en EHPAD > Comment lutter contre la solitude en EHPAD et maisons de retraite ?

Comment lutter contre la solitude en EHPAD et maisons de retraite ?

Les situations vécues par les résidents varient selon les parcours de vie et les projets. Pour certains, les familles sont présentes, impliquées et accompagnent leurs proches de manière constante. Pour d’autres, elles sont éloignées, absentes et délèguent aux EMS les choix qui s’imposent. Il n’y a ici aucun jugement à formuler, mais un objectif : lutter contre la solitude dans les établissements et, lorsque c’est possible, structurer et solidifier le lien avec les familles.

Pour y parvenir, il est essentiel de toujours partir des besoins des résidents. Cela signifie entendre et comprendre les attentes, les inquiétudes et les espoirs. Un simple geste, un sourire, un regard, une question … La bienveillance peut prendre différentes formes. Mais c’est dans le lien social de proximité qu’elle s’exprime le mieux.

 

Un constat alarmant

4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude. 3,2 millions sont même en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire qu’ils peuvent passer des journées entières sans parler à personne. 900 000 sont en situation d’isolement et 300 000 confrontés à la «mort sociale». C’est-à-dire un isolement extrême, un retrait total et subi et une sorte de confinement permanent. Ces situations humaines complexes s’intègrent souvent avec une précarité socio-économique et des problématiques de santé ou de handicap complexes qui risquent d’augmenter en raison du vieillissement de la population avec l’arrivée dans le grand âge de la génération des « baby- boomers ».

Couple complice qui se regarde

Cette révolution démographique va bouleverser l’ensemble de nos structures sociales, de nos cellules familiales, de nos liens quotidiens et de nos organisations.


Or, être hébergé ou fréquenter un EMS ne signifie pas pour autant la fin de solitude. Il est essentiel de sensibiliser les professionnels de santé et les salariés aux situations préoccupantes vécues par les résidents. On peut passer à côté d’une personne tous les jours sans réaliser la souffrance engendrée par sa solitude car cette dimension est profondément personnelle. On peut ainsi se sentir abandonné et seul tout en étant au sein d’un EMS.

 

Agir contre le sentiment d'isolement

Lutter contre la solitude nécessite de travailler sur les besoins essentiels des personnes afin de les intégrer dans une dynamique positive :

  • Se nourrir : participer aux repas, choisir sa place, avoir le sentiment d’être écouté, etc.
  • Prendre soin de soi et se soigner : interagir avec les équipes soignantes et des prestataires tiers.
  • Être informé et écouté : pouvoir parler, libérer la parole, encourager la discussion et rester connecter avec le monde (météo, événement du jour, actualités, etc.).
  • Sortir et maintenir une activité physique quand les conditions le permettent : faire des exercices adaptés aux séniors (assouplissement, coordination, étirement, équilibre, etc.)
  • Gérer son argent et son patrimoine en sécurité et en confiance.
  • Garder son rythme : pouvoir s’occuper, se cultiver, organiser sa vie quotidienne et maintenir des rituels symboliques ou spirituels.
  • Être accompagné : gérer des situations de douleurs, de deuils ou de chagrins.

Pour avoir plus de conseils et de bonnes pratiques pour améliorer les conditions de vie en EHPAD et maisons de retraite, n'hésitez pas à télécharger notre ebook sur le sujet, en cliquant ci-dessous.

Vous souhaitez améliorer les conditions de vie des résidents au sein des EHPAD ?

Télécharger le livre blanc
Par Déborah Drean

Ces articles pourraient également vous intéresser

Miser sur l'innovation et les objets connectés dans les EHPA...

Depuis une dizaine d’années, la transformation numérique touche également les EHPAD. La ...

Comment lutter contre la solitude en EHPAD et maisons de ret...

Les situations vécues par les résidents varient selon les parcours de vie et les projets. Pour ...

En quoi l'analyse externe de son établissement est une démar...

Les établissements ou services sociaux ou médico-sociaux, comme les EHPAD, ne vivent pas en ...